Accueil » La possession d’un katana : que dit la législation ?
le katana

La possession d’un katana : que dit la législation ?

par Jessi

Le katana est une arme de samouraï qui symbolise la noblesse. Cette arme fait aujourd’hui l’objet d’une grande fascination, non seulement par son esthétique, mais aussi par son usage. Il s’agit d’une épée en bois léger qui est équipée d’un fourreau. Si de nombreux concitoyens souhaitent acquérir un véritable katana, ces derniers se demandent toutefois si sa possession est quelque chose de légale ou pas. Que faut-il savoir donc de la législation concernant cette fameuse arme japonaise ?

Que dit la législation ?

Est-ce légal d’avoir un katana? Selon la loi du 6 mars 2012, le katana a été intégré dans les armes de catégorie D, soit donc parmi les épées, les dagues et les couteaux. De ce fait, il est possible de se procurer d’un katana librement, mais à condition que le propriétaire soit majeur. Ainsi, tous les mineurs sont interdits de détenir cette arme.

Concernant son transport, il est impératif de fournir un motif légitime. D’ailleurs, le katana ne doit pas être exposé en tant que tel, mais doit être transporté dans un conteneur en étant bien emballé. Il doit aussi s’équiper d’un système de protection lors de son transport.

Le transport de katana dans un avion

Il faut savoir que les épées sont avant tout interdites dans les bagages à main. Cependant, elles ne le sont pas au niveau des bagages enregistrés. Lors de l’embarquement, votre katana sera donc vérifié s’il est correctement emballé et bien protégé. Cela éviterait également de blesser les inspecteurs.

Peut-on utiliser un katana pour se défendre ?

Le katana n’est généralement pas adapté à la défense à domicile. En effet, comme cette arme a été conçue pour un autre type de combat, elle n’est donc pas pratique pour le self-défense. Vous devriez plutôt vous tourner vers les fusils de chasse ou encore les pistolets.

Quels katanas posséder sans problème ?

Vous pouvez posséder un katana et n’avoir aucun problème avec la législation si vous le gardez correctement sans qu’il ne sorte de chez vous. C’est le cas par exemple pour les katanas de décoration.

Dans le cas où vous souhaitez bénéficier de katanas à des fins pratiques ou pour participer à des cérémonies, vous devez vous tourner vers les gammes de katanas prédisposés à ces utilisations.

Vous pourriez aussi vous tourner vers les reproductions de katanas avec des spécificités moins dangereuses. Pour les véritables passionnés de cette arme tranchante, assurez-vous toujours d’effectuer vos achats tout en tenant compte de la loi mise en vigueur, peu importe où vous l’achetiez et où vous le transportiez.

Mais aussi, n’oublie pas que l’achat d’un katana pour un collectionneur, doit respecter les conditions telles que : avoir plus de 18 ans ou encore fournir une autorisation parentale implicite pour la possession d’un katana.

Au Japon par exemple, la possession de cette arme est illégale pour le citoyen japonais ordinaire. Également, dans d’autres Etats, la détention des armes blanches est illégale lorsque ces dernières dépassent une certaine mesure. C’est pourquoi, il sera aussi important de vous renseigner sur la législation relative au port de katana au niveau des autres pays.

Facebook Comments