Accueil » Les différentes erreurs à ne pas commettre en matière d’assurance habitation
assurance locataire

Les différentes erreurs à ne pas commettre en matière d’assurance habitation

par Jessi

Vous avez récemment déménagé en Belgique et loué une habitation ? Alors il est temps de trouver une assurance locataire pour vous. Bien que pour certains cette étape semble être banale, sachez qu’il s’agit d’une démarche essentielle qui mérite une attention particulière. C’est pourquoi, nous vous livrons les différentes erreurs à éviter lors de votre souscription.

Ne pas tenir compte de ses réels besoins

L’assurance locataire n’est pas facultative pour les locataires en Belgique. Avant de souscrire à une offre, il vous sera utile avant tout de bien évaluer vos besoins.

Dans ce cas, vous pouvez commencer par estimer vos biens mobiliers afin de mieux obtenir des tarifs convenables et ainsi d’être assuré correctement. Chez FLORA, vous pouvez bénéficier de tarifs corrects en fonction de vos besoins.

Ne pas tout dévoiler à votre assureur

Il est important de toujours tout dire à son assureur concernant les sinistres antérieurs ou sur certains détails de l’état de votre logement. Si vous faîtes une fausse déclaration ou que vous aviez caché un vice, vous pourrez être pénalisé pour cela.

Soyez donc toujours sincère avec votre assureur afin d’établir une relation de confiance avec lui et de pouvoir conserver votre assurance locataire continuellement.

Ne se fier qu’à une seule assurance

De nombreuses personnes sont pressées de souscrire à la première offre venue. Cela peut être une grave erreur de ne pas considérer la concurrence. En effet, si vous souhaitez pouvoir obtenir une meilleure offre, vous devez comparer les différentes assurances. Vous pouvez alors utiliser un comparateur en ligne pour cela. Ensuite, demandez un devis personnalisé pour pouvoir vous renseigner sur les meilleurs tarifs.

Mais aussi, portez attentions sur les autres aspects tels que les plafonds de garanties, les franchises, les délais de carence, etc.

Se focaliser sur le prix

Une autre erreur serait de ne vous baser que sur le prix de l’assurance. Vous voulez ainsi souscrire à l’assurance la moins chère sur le marché. Toutefois, vous devez bien étudier votre contrat, notamment en matière de rapport qualité/prix.

Il faudra aussi tenir compte non seulement des couvertures disponibles, mais aussi des exclusions. Ainsi, vous n’aurez pas de surprise lors de l’établissement de votre contrat.

Ne pas considérer certaines options

Bien que les couvertures de base puissent vous suffire par rapport à vos besoins, vous pourrez aussi toutefois être victimes des autres conséquences, comme par exemple une inondation, un refoulement d’égout, un vol, etc. Dans ce cas-là, il sera plus judicieux de tenir compte des options facultatives en matière de garanties.

En effet, cela vous aidera mieux à vous prévenir des éventuels risques qui ne pourraient pas être couverts par votre couverture de base. L’ajout des avenants est donc un gage de protection plus large. Avant de choisir une option quelconque, il faudra alors évaluer les points suivants :

  • Votre situation
  • Votre logement
  • Les possibilités de sinistres que vous pouvez rencontrer

De ce fait, il vous sera beaucoup plus rassurant de pouvoir vivre convenablement dans votre logement sans que vous n’ayez à vous soucier des dépenses supplémentaires en cas de dommages.

Facebook Comments